Les Boîtes à Chaussures

Création 2005/2006

 

Texte : Jules Lagrafeuil
Mise en scène : Yann Karaquillo
Scénographie : Elsa Blin
Jeu : Marilyne Lagrafeuil. Jules Lagrafeuil

« Voilà, je me suis retrouvé avec 250 lettres, parcelles d’intimité, chaleureux présents que nous ont offerts les habitants de sept communes. C’est comme lorsque quelqu’un vous montre un morceau de peau habituellement caché par un vêtement, c’est émouvant, bouleversant parfois.
L’idée était d’écrire selon la « couleur » donnée par ses lettres.
J’ai choisi de répondre à toutes ses intimités par l’intimité d’un frère et d’une sœur. Deux presque clowns, atypiques, proches de l’enfance, et vivant dans le secret des lettres, leur mémoire, leur histoire.
C’est bien cela que je crois, si on garde une lettre dans une boîte à chaussures, même sans la relire jamais, c’est parce qu’elle constitue un élément essentiel à l’avancée de notre histoire, comme une pierre dans un mur, invisible mais indispensable. »
                                                                                                                                                                                                                                 

Jules Lagrafeuil. Auteur.

Spectacle burlesque, sur le fil de ces deux personnages, privés d’une partie de leur histoire, comme peuvent l’être les orphelins, les abandonnés, les déracinés.
Alors ils s’inventent un passé, une famille, en volant des morceaux de vie dans les lettres des autres. Une écriture heurtée, syncopée qui trouve sa fluidité dans les extraits de lettres données par les habitants, restituées intactes, en friction avec une écriture contemporaine.
La scénographie, de bric et de broc, véritable cabinet de curiosités soutient la poésie de ces deux êtres, leur propose un terrain de jeu à leur démesure.

  • w-facebook
  • w-tbird
  • w-googleplus