MATCH !

AUTOFICTION SUR LA RENCONTRE AMOUREUSE A L’ÈRE DU NUMERIQUE

Création 2021

Je dis ce qui est éprouvé par tous même si on ne sait pas le vivre. Marguerite Duras

Depuis l’avènement d’internet, nous assistons à un changement de paradigme de la rencontre grâce aux sites comme Tinder ou Happn.
Ma petite cousine de 20 ans est sur Tinder.
Ma grande cousine de 80 ans est sur Tinder.
Tinder c’est 60 millions d’inscrit.e.s et 800 millions de dollars de chiffre d’affaires.
Sur Tinder, quand deux personnes inscrites manifestent de l’intérêt l’une pour l’autre, une fenêtre s’ouvre et affiche « It’s a Match ! ».

    A travers ces sites, la rencontre est mise à nu. Ces services accentuent et rendent visibles des injonctions, des inégalités, nos fragilités.
 C’est cette mise à nu que je souhaite porter sur scène, sans la juger.

    Une des bases de l’écriture est ma propre expérience et celle de mon entourage. Je suis inscrite sur Tinder et Happn. J’expérimente tout le processus de la rencontre et je vais le raconter.
Ce sera l’histoire d’une quête amoureuse mais aussi celle d’autres personnages qui essaient, comme ils peuvent, de trouver une place dans cette société où le couple est encore une norme sociale incontournable.
En souterrain de cette écriture autofictionnelle, il y a la lecture d’ouvrages de sociologues comme Eva Illouz ou Marie Bergström qui m’accompagnent dans la compréhension de ce qui est à l’oeuvre dans ce mode de rencontre ainsi qu’un dialogue d’inspiration avec Roland Barthes « Fragments d’un discours amoureux », Annie Ernaux, Chloé Delaume et Sophie Fontanel.

    Il n’y aura aucun écran, rien de numérique sur scène.
C’est pour moi une contrainte scénographique mais également une contrainte passionnante pour l’écriture.
Comment rendre compte du langage numérique, SMS, émojis, du rythme spécifique à ce type de dialogue ?
Comment décrire une photo de profil et son contexte ?  Ce profil affiché composé d’une photo et d’un texte de présentation donne implacablement des indices de classe sociale.
Je souhaite interroger la dimension sociale dans le choix d’un.e partenaire.

 

J’ai envie de raconter comment l’imaginaire amoureux s’emballe derrière un écran, faire rentrer le public dans l’espace mental de ce personnage en quête d’amour.
 Il s’agit aussi de questionner ce que signifie être une femme célibataire de 40 ans sans enfant. L’archétype de la « vieille fille » que l’on renomme aujourd’hui « fille à chats ».

Pour cette création je poursuivrai ma collaboration avec Sébastien Chadelaud, compositeur – chanteur – musicien. Sébastien sera également un personnage de cette histoire, la nourrissant d’une autre version de la rencontre.
    Je cherche une relation entre le texte et la musique relevant de l’expérience cinématographique. Une émotion directe.
La musique sera composée à partir de chansons d’amour populaires.
D’abord parce que ces chansons appartiennent à une mémoire collective, qu’elles déclenchent immédiatement souvenirs et sensations.
    Ensuite parce qu’elles disent sans détour ni distance l’absolu de la passion et aussi son universalité.
Je souhaite revisiter cette culture populaire, faire entendre ces paroles autrement, en écho ou friction avec ce que raconte l’héroïne.

Éviter tous ceux qui marchent à deux
Ceux qui s’embrassent à perdre haleine
Y a-t-il un soir, un moment
Où l’on se dit c’est plus pour moi
Tous les mots doux, les coups de sang
Mais dans mes rêves, j’y ai droit.

                                                                    Patricia Kaas

                        

                                                                              Marilyne Lagrafeuil. Novembre 2020

Retouche.jpg

ÉQUIPE DE CRÉATION

Interprétation, mise en scène et écriture : Marilyne Lagrafeuil

Création musicale et interprétation : Sébastien Chadelaud

Collaboration artistique : Alexandre Doublet

Scénographie – costumes : En cours

Mise en son : Pierre Fleygnac

Création lumière : En cours

CALENDRIER PRÉVISIONNEL

Résidence 0 / Hors plateau / 15 jours
Préparation d’une première hypothèse

Février à Août 2021

Résidence 1 / Plateau équipé / 15 jours
Validation première hypothèse de travail
Septembre 2021

Résidence 2 / Plateau équipé / 15 jours

Mise en œuvre
Octobre 2021

Résidence 3 / Plateau équipé / 7 jours
Ajustements
Novembre 2021

Création
Novembre 2021

PARTENAIRES (en cours)

L'Odyssée - Scène conventionnée de Périgueux

Théâtre du Cloître - Scène conventionnée de Bellac

  • w-facebook
  • w-tbird
  • w-googleplus