Création 2007/2008

 

Texte : Jules Lagrafeuil
Mise en scène : Yann Karaquillo
Scénographie : Daniel Roussel
Jeu : Marilyne Lagrafeuil. Jules Lagrafeuil. Laurent Rousseau
Mécanismes sonores : Laurent Rousseau.








« Il faut reconnaître qu’il y a dans l’homme une puissance de création qui lui permettra peut-être un jour de se créer lui même, de se réaliser, après s’être inventé complètement pendant des siècles ».   
                                                                                                                                                                                                                        Romain Gary.

> Les Petites Histoires Extraordinaires

« LE MANQUE, LE LIEN ET LE LIEU
Raconter des histoires, c’est croire qu’on n’est pas tout à fait seul. En écouter, c’est s’étonner que quelqu’un ait pu croire qu’on allait y adhérer.
C’est accepter de s’inventer un endroit rêvé commun, peut être un lieu - un lieu commun certes – mais tendre, consolant et légendaire. C’est laisser une trace comme un merveilleux cadeau naïf et c’est peut-être penser contre les cyniques que l’on peut dans les malheurs aussi, parmi les chagrins, transmettre quelque chose de précieux, le donner à son tour et l’offrir.
Comme une alliance. »



Yann Karaquillo. Metteur en scène.
                                                                                                                                                                                                            

                                                                                                                                                                                                             


« DES OBJETS AUX ETOILES
Détourner, récupérer, recycler, donner à ces objets une existence nouvelle, une poésie mystérieuse.
Ces drôles de personnages mécaniques et sonores portent les cicatrices de leurs vies antérieures. Comme nous tous ils s’efforcent d’être exactement eux-mêmes.
Les traces d’usure indiquent toujours de nouveaux itinéraires à suivre… »



Laurent Rousseau.Créateur sonore.

                                                                                                                                                                                                           


                                                                                                                                                                                                             

Spectacle hommage aux marginaux, aux pas pareils, ceux qui avaient une place sociale particulière avant qu’ils ne soient baptisés SDF. De Mademoiselle Parachute ancienne petite main chez Channel dégringolée dans le caniveau parisien, qui donne des pièces aux enfants à la fête pour que le manège ne s’arrête pas de tourner, à Tantoire le Turlot, pas si simple d’esprit avec son jargon d’ailleurs et ses machines sonores à consoler. Ce pourrait être une tragédie sauf que ces êtres-là ne sont pas seuls, que les histoires qu’ils racontent, qu’on leur raconte (comme le fait le facteur Bicyclette) sont autant de béquilles pour se tenir fiers et debout.

  • w-facebook
  • w-tbird
  • w-googleplus