Marion Castor

Marion Castor est artiste plasticienne, vidéaste et créatrice sonore.
Elle se forma au beaux arts de Poitiers en vidéo expérimentale.
Elle réalise également des installations vidéos et sonores, installation ou elle peut regrouper toutes les pratiques qui l'intéressent : l'image, le son et l'espace.

Ses vidéos sont des fictions expérimentales qui interrogent la place de la femme et de son corps  à différentes échelles. Entre elle et son intérieur fantasmé ( "organisa"), entre elle et ce corps qui est le vecteur sémantique de la relation au monde, ("oui…") et entre elle et la vision que les gens ont d'elle. (" médusa")

Depuis 2008 elle travaille sur des installations vidéos et sonores ( vidéo projetée sur des structures en plexiglas)  dans des anciens lieus de culte. A travers ce projet "Fille du Calvaire" elle explore les besoins de notre société de croire, de se rassembler autour de nouvelles icônes et de créer de nouveaux rituels mystiques dans ces lieux cultuels devenus lieux d'expositions. (Eglise st pierre à Tulle/ Chapelle de la DRAC à Bordeaux)

Le travail du son en vidéo l'amène naturellement à créer des fictions expérimentales sonores,
raconter des histoires sans mots des voyage sonores.
Elle réalise la bande sonore de la pièce "après la pluie" de Sergi Belbel par la compagnie des voix de traverse mis en scène par Marilyne Lagrafeuil.
Elle organise des événements autour de l'expérimentation sonore  "les songes creux"

 

Elle joue aussi dans le groupe SUMMER, projet  musical rock électro. Le deuxième album étant en cour d'enregistrement.

Elle rejoint La soeur de Shakespeare en 2010 et réalise le documentaire "La vie des choses" et la création sonore de "A combien de carreaux de la marge?".

 

  • w-facebook
  • w-tbird
  • w-googleplus