> Résumé

Le  foyer qui se crée autour, que l’on a voulu pour le confort, le 
réconfort, sujet à des variations thermiques, est comme un jeu 
de  Lego  que  l’on  est  tenté  de  réinitialiser…  Rien  n’est  définitif. 
Le  choix  des  techniques  d’isolation  fait  peu  cas  du  long  terme. 
Une fois que l’on a bien chaud, on peut se mettre à étouffer… 
 
Alors  il  a  fallu  que  quelque  chose  sorte.  Quelque  chose  qui  a 
découlé de ce supposé « pluri‐activisme » féminin… 
Sans  renier  le  fait  d’avoir  tout  voulu (travailler,  enfanter,  gérer 
le  dedans  comme  le  dehors),  force  est  de  constater  que  ces 
gourmandises  font  gonfler  doucement  l’éponge  qui  sert  de 
parure… 
En  filigrane,  il  y  a  l’histoire  de  l’avant.  L’histoire  du  repère,  du 
non‐repère.  De  l’adoption,  puis  du  rejet  des  modèles,  presque 
trop brutalement.  
 
A  l’image  de  son  foyer  et  de  ses  émotions  reconfigurables,  la 
maman‐maîtresse‐femme  se  déboîte  alors  par  mégarde  sur  de 
trop hauts talons…

 

Emma George.

  • w-facebook
  • w-tbird
  • w-googleplus